Entreprendre en franchise, une vraie bonne option ?

Je suis récemment tombé sur un reportage télévisé portant sur la création d’entreprise en franchise et je dois vous avouez que pas mal de points soulevés m’ont très intéressé.

 

En effet, nombreux sont les avantages d’entreprendre via ce système :

  1. Vous bénéficiez de l’expérience des autres
  2. Vous profitez d’une image de marque
  3. Vous êtes suivi et épaulé dans vos démarches
  4. Pas besoin de se creuser la tête quand au concept que l’on souhaite créer

 

Entreprendre en franchise c’est donc la possibilité de  passer de salarié à entrepreneur avec, pour le coup, l’occasion de changer de métier.Une solution clef en main en somme… !

Je me rappelle justement avoir rencontré, au salon des entrepreneurs, un ancien ingénieur de chez Areva. Il m’expliquait que grâce à la franchise, il a pu se mettre à son compte et en même temps changer de métier.

Celui-ci avait choisi d’ouvrir une boutique Midas.

Certaines franchises offrent justement un accompagnement de grande qualité et c’est indéniablement le gros avantage.

Dernier point et non des moindres : La possibilité de se développer via l’ouverture de plusieurs boutiques.

En effet,  bon nombre d’entrepreneurs s’appuient sur leurs premières expériences en tant que franchisé pour ouvrir d’autres points de vente.Les perspectives de développement sont alors importantes et le plus intéressant dans tout ça concerne la revente de son business !

 

Il y a cependant quelques points un peu moins élogieux…

 

  • Une offre pléthorique :

Beaucoup trop de concept vantent des performances frôlant l’escroquerie…

Il suffit de s’attarder un peu sur le web pour s’apercevoir que certains entrepreneurs  n’hésitent plus à devenir franchiseur après à peine une ou deux années d’existence.

  • Un certain manque de liberté

Malheureusement, certains domaines comme la communication et le marketing ne seront pas du ressort du franchisé. Celui-ci devra justement appliquer la politique commune du groupe.

Le franchisé devra signer un contrat qui l’engage à respecter et suivre des règles bien précises.

  • Des droits d’entrée et redevance parfois très élevés.

En entreprenant par le système de franchise, le franchisé devra s’acquitter d’un versement annuel représentant un certain pourcentage du chiffre d’affaires généré par la boutique.

A cela s’ajoute des frais liés à la publicité, aux droits d’entrée etc… qui au final feront qu’alourdir la facture de façon plus ou moins importante en fonction de la franchise choisie.

 

Il faut cependant savoir qu’il est plus facile d’obtenir des financements auprès de votre banque via ce type d’entrepreneuriat. La banque va s’appuyer sur un concept existant qui a déjà fait ses preuves.

 

Par ailleurs, voici un reportage sur la franchise qui reprend pas mal de points énoncés plus haut et qui pourrait vous inciter à sauter le pas :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *